Le Réseau d'Allergo-Vigilance, créée en 2001, a pour but de contribuer à la Santé Publique pour l'organisation des systèmes de santé appliqués aux maladies allergiques en assumant les missions suivantes :

1.  Tenir un registre des cas d'anaphylaxies sévères quelle qu'en soit l'étiologie (allergies alimentaires, médicamenteuses, aux hyménoptères et insectes, à d'autres allergènes et idiopathiques).

L'objectif de ce registre est d'établir des statistiques concernant

  • L'évolution de la fréquence des cas d'anaphylaxies sévères,
  • Les facteurs favorisants ces cas
  • L'identification de nouveaux allergènes et de nouveaux risques.

Le Réseau d'Allergo-Vigilance peut être consulté par les instances telles que l'ANSES, l'AFSSAPS, des sociétés scientifiques d'allergologie, ou d'autres instances Française ou européennes

2.  Organiser (ou participer à) des études multicentriques permettant de

  • mieux caractériser les facteurs de ces pathologies.
    • incidence de sensibilisation à des allergènes connus ou nouveaux,
    • données environnementales en relation possible avec ces affections allergiques,
    • risques propres de déclenchement d'anaphylaxie de certains allergènes,
  • évaluer la prise en charge thérapeutique des anaphylaxies dans le but de contribuer à l'améliorer en concertation avec des sociétés scientifiques et des agences nationales de sécurité.

3.  Contribuer activement à la formation médicale continue (FMC) et au développement professionnel continu (DPC)

  • par la diffusion à ses membres d'informations actualisées sur des cas déclarés d'anaphylaxie, des articles scientifiques (mail et site Internet www.allergyvigilance.org),
  • par des publications dans des revues nationales et internationales,
  • par la participation à des symposiums et congrès.